preload

APLI
Actus

Y a-t-il un “esprit Bio”?

by ApliCom

Posted on juin 24, 2019 at 04:51

En pleine ascension, l’agriculture bio entre dans le temps du doute

En pleine ascension, l'agriculture bio entre dans le temps du doute

REPORTERRE A 30 ANS – Née dans les années 1970 en France, l’agriculture biologique s’est démocratisée. Des premiers cahiers des charges de Nature et Progrès au label européen, Reporterre raconte l’histoire de l’ascension de « la bio ». Et pose la question, sensible, de ce qu’est devenu « l’esprit de départ ».

En mars 1989, Reporterre publiait un article intitulé « Les habits neufs de l’agrobiologie ». [1] À cette époque, constatait le journaliste, l’agriculture bio sortait peu à peu de « sa longue marginalité ». La reconnaissance par la loi de cette pratique et l’élaboration des premiers cahiers des charges nationaux laissaient espérer un développement de la filière. « L’agriculture bio doit désormais attirer de nouveaux agriculteurs », observait alors Philippe Desbrosses. Trente ans après, Reporterre fait le bilan : « L’agrobiologie » a-t-elle atteint « l’âge de la maturité » ?

  • Lire ici l’article du numéro 3 de Reporterre :
« Les habits neufs de l’agrobiologie ».

  • Ribaute-les-Tavernes (Gard), reportage

Une chenille comprend des cellules imaginales, qui lui permettront de se métamorphoser en papillon. Sauf que, au départ, elles sont considérées comme des corps étrangers par le système immunitaire de la chenille, qui tente de les détruire. Mais, à mesure que les cellules se multiplient et commencent à se souder les unes aux autres, le système immunitaire de la chenille s’effondre et son corps commence à se désagréger pour donner un papillon. »

De chenille à papillon, Philippe Desbrosses aime à comparer l’agriculture bio à une « métamorphose » réussie. Pour cet ancien agriculteur bio, conférencier reconnu, « tout pionnier qui arrive avec des idées nouvelles se fait anéantir, mais il finit toujours par se multiplier et proliférer ». Sans parler d’invasion, le nombre de paysans bio a assurément progressé ces dernières décennies : ils étaient 10.000 environ en France à la fin des années 1980, ils sont 88.400 aujourd’hui. Les surfaces certifiées bio se sont parallèlement étendues, atteignant 1,2 million d’hectares fin 2017, soit une multiplication par dix depuis 1995. La consommation, elle, suit une courbe exponentielle : « Les achats de produits bio ont doublé en sept ans de 1999 à 2007, puis en cinq ans de 2007 à 2012constate l’Agence bio dans son rapport annuel publié en juin 2018Et le marché a de nouveau doublé depuis 2012. » Son directeur, Florent Guhl, observe ainsi « une démocratisation incontestable de la bio ».

« Une industrialisation », dit plutôt Claude Aubert. Cet ingénieur agronome, très investi aux débuts de Nature et Progrès, regrette qu’une « branche de la bio ne se souvienne plus de ses racines, et suive le même schéma que l’agriculture conventionnelle ». Entre ceux pour qui « l’agriculture biologique a perdu son âme » et ceux pour qui elle est en passe de triompher, le débat est toujours vif.

« J’ai refusé la chimie et cherché des alternatives »

Chez les Julian, dans le village gardois de Ribaute-les-Tavernes, on est paysan de père en fils, depuis 1450. Après guerre, les vignes ont pris le pas sur les mûriers blancs, et la famille produit aujourd’hui du vin sans produits chimiques, du cep à la bouteille. « J’ai repris la ferme en 1973, puis je l’ai convertie, dit Louis Julian, désormais retraité. Quand j’ai commencé, le bio, c’était pour les hippies, et les gens du village m’ont regardé faire avec beaucoup de scepticisme. » Malgré leur perplexité, malgré ses doutes — « quand on voit les rendements s’effondrer » —, il s’est accroché, soutenu par le réseau Nature et Progrès, créé douze ans plus tôt. « J’allais vendre mes bouteilles dans les halles de Nîmes, parce que ça ne se vendait pas du tout par ici », précise-t-il.

Suite…

Étiquettes : ,

About the Author

 

Fil journalier d’actualité de la presse agricole

Posted on Fév 24 2021 at 4 h 00 min

Les toutes dernières infos! Pour que les flux de données soient toujours "fraîches". Web Agri [...]

Read More

Communiqué de presse conjoint – réunion des ministres du Commerce de l’UE les 20 et 21 septembre 2020

Posted on Nov 17 2020 at 0 h 14 min

Read More

CHRONIQUE DE PIERRICK BERTHOU.

Posted on Août 17 2020 at 9 h 59 min

L'eau, la pluie, les sécheresses, les inondations … PLIC……..PLOC……..PLIC……..PLOC……..PLIC……PLOC........ PLIC……PLOC Ce texte est une réflexion [...]

Read More