preload

APLI
Actus

Sécurité alimentaire

by ApliCom

Posted on février 19, 2019 at 04:17

Quels contrôles depuis la crise de la viande de cheval ?

La Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations lors d'un contrôle sur l'origine de la viande dans un supermarché en 2013.

La France participe à la première conférence internationale sur la sécurité sanitaire des aliments organisée en Éthiopie. Et après un scandale de viande avariée polonaise, le procès Spanghero se poursuit. Mais comment a évolué la fiabilité de nos assiettes depuis le scandale de la viande de cheval ?

A l’heure d’une nouvelle crise alimentaire en Europe venue de Pologne, une première conférence internationale sur la sécurité sanitaire des aliments se tient ce mardi et ce mercredi en Ethiopie. Parmi les objectifs affichés, “déterminer les mesures et stratégies essentielles permettant d’affronter et de relever les défis actuels et futurs en matière de sécurité sanitaire des aliments à l’échelle mondiale”. En parallèle, le procès Spanghero se poursuit en France. L’entreprise est impliquée dans la crise de la viande de cheval qui a éclaté en 2013. Une crise qui a révélé de nombreuses failles sur les contrôles réalisés le long de la chaîne alimentaire.

En France, comme dans les autres pays de l’UE, les textes fondateurs concernant la sécurité sanitaire et alimentaire sont européens. Ils fixent les règles aussi bien pour les professionnels de la filière alimentaire que pour les professionnels des services de contrôles de l’Etat. Les entreprises comme Lactalis  ou Spanghero sont donc responsables de ce qu’elles mettent sur le marché, réalisent des auto-contrôles, prennent des mesures pour empêcher le développement de bactéries et les services de l’Etat sont chargés de contrôler la fiabilité du processus et le respect des règles européennes.

Sur le territoire français, deux organismes sont ainsi chargés de contrôler les acteurs de la chaîne alimentaire, de l’abattoir au restaurant. La direction générale de l’alimentation (DGAL), qui dépend du ministère de l’Agriculture, procède à la vérification des normes sanitaires. Au total, 2 200 inspecteurs vétérinaires sont déployés dans les abattoirs, 500 autres contrôles le reste de la chaîne alimentaire (usine de transformation, boucher, cantine, épicerie).  La direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), qui dépend du ministère des Finances lutte notamment contre la falsification des étiquetages alimentaires, comme cela a été le cas dans l’affaire de la viande de cheval. Le service rassemble 2 400 enquêteurs tous secteurs confondus.

Depuis la crise de la viande de cheval qui a éclaté en France et dans d’autres pays de l’UE en 2013, d’autres scandales alimentaires ont touché l’Europe. Comment les organismes français se sont-ils adaptés ? Que fait l’Union européenne ? Qui contrôle et comment ? Retour sur l’évolution de ces contrôles sanitaires et alimentaires au fil des crises.

Février 2013 : la crise de la viande de cheval

Suite…

Étiquettes : , , ,

About the Author

 

Fil journalier d’actualité de la presse agricole

Posted on Avr 17 2021 at 4 h 00 min

Les toutes dernières infos! Pour que les flux de données soient toujours "fraîches". Web Agri [...]

Read More

Communiqué de presse conjoint – réunion des ministres du Commerce de l’UE les 20 et 21 septembre 2020

Posted on Nov 17 2020 at 0 h 14 min

Read More

CHRONIQUE DE PIERRICK BERTHOU.

Posted on Août 17 2020 at 9 h 59 min

L'eau, la pluie, les sécheresses, les inondations … PLIC……..PLOC……..PLIC……..PLOC……..PLIC……PLOC........ PLIC……PLOC Ce texte est une réflexion [...]

Read More