preload

APLI
Actus

Quelle protéine pour vos ruminants ?

by ApliCom

Posted on décembre 22, 2018 at 04:35

  • De quelle protéine se nourrit-il?

    Sources de protéines

  • Des vaches en bonne santé et des produits grâce aux acides aminés équilibrés

    Plus et mieux

  • Mieux valoriser la protéine pour améliorer l’efficacité économique

    Coût du non-OGM

De quelle protéine vos ruminants se nourrissent-ils?

La protéine de la ration ne correspond pas à celle que la vache valorisera . En fait, nous parlons de la protéine digestible dans l’intestin «PDI», en fait de la protéine brute de la ration. Les PDI ont 2 sources: l’une microbienne «PDIM» et l’autre alimentaire «PDIA».

Les PDIM sont des publications sur la prolifération des microbesdans le rumen: elles se multiplient en utilisant de l’énergie et les protéines dégradées de la ration. Alors, vous faites partie de la protéine soja, du colza, de la poudre de soie… vont être dégradé et utilisé par les microbes pour leur propre métabolisme et croissance.

Le plus grand centre commercial

Les PDIA sont les protéines non dégradées dans le rumen , soit elles sont protégées naturellement ou par une technologie, soit elles n’ont pas été dégradées.

On the digies, microtician food and digues, digerts, cuties, into the caillette, in fragments: the acides aminés.

Ce sont ces nutriments, unités de construction qui sont absorbés par l’intestin, ne se nourrissent pas les vaches.

Il existe 18 acides aminés différents. On distingue les acides aminés non essentiels et essentiels . Les éléments essentiels sont ceux que l’animal n’est pas fabriquer par lui-même, ceux qui sont livrés, et qui doivent donc être fournis par la ration.

La construction des protéines répond à un plan d’assemblage précis d’aminés , essentiels et non essentiels.

Rational of Food and Rings in Food Elements, Rizen Foods and Acoustic Foods: Anmental Foods, Microdensils and Microbes in Naturals. protéine alimentaire est déséquilibré! La protéine du soja ou du colza n’a pas d’effet sur les acides aminés que sur le lait, du foie, de l’immunité…

Lorsque la vache produit autour de 20 litres de lait par jour, les PDIM couvrent peu de temps d’acides aminés.

Déroulé, digéré, permis de performance, laitière, sans que la production de protéines microbiennes suive proportionnellement les besoins.

Les médicaments aux PDIA, au profil en acides aminés déséquilibrés, est devenu crucial représente 50% des achats en PDI en début de lactation!

Ces déséquilibres en acides aminés engendrent des conséquences, maintenant bien connus, sur les ruminants: il manque de certains acides aminés essentiels, on appelle alors limitants, Ainsi cela réduit-il l’utilisation des protéines (réjets azotés), des problèmes de reproduction, des problèmes d’immunité. Tous ces éléments affectent directement la rentabilité de …

Lire la suite…

Étiquettes : ,

About the Author