preload

APLI
Actus

Quand le piétin verse…

by ApliCom

Posted on février 17, 2019 at 04:08

Le champignon appelé piétin verse se présente comme un fléau pour les cultures céréalières.

Home_big_verse

 Il se décompose en deux infections différentes, l’Oculimaculayallundae, espèce la plus présente en France qui sévit contre le blé et l’orge et l’Oculimacula acuformis, qui rajoute seigle et triticale à ses victimes.

Cette maladie nait de l’historique de la parcelle, de ses cultures et de son exposition. Si les attaques portées n’entrainent généralement pas de dégâts majeurs, une contamination précoce peut toutefois affaiblir les plants et en particulier les tiges, ce qui entrainera indéniablement une perte de rendement pouvant aller jusqu’à 30 % de la récolte

Quels sont les symptômes du piétin verse ?

Il est très délicat de détecter les premiers symptômes, parce qu’ils peuvent être confondus avec ceux d’autres maladies comme le rhizoctone ou la fusariose. Le piétin verse agit à la montaison des plants et se manifeste sur les gaines par des tâches en forme d’yeux, bordé d’un liseré plus foncé ; sur les tiges, souvent une seule tâche apparait sous le premier nœud. C’est là que l’on peut différencier le piétin verse du rhizoctone : le second propose plusieurs tâches elliptiques entre les racines et le nœud.

Le piétin verse va échauder l’ensemble de l’épi. S’ils sont échaudés ou desséchés en tournant au rose, ce n’est pas le piétin, mais la fusariose.

Quels sont les facteurs favorables au développement du piétin verse ?

C’est avant tout la situation parcellaire qui va prédestiner des attaques de piétin verse. Si les rotations de culture prolongent la présence de blé, les risques seront plus élevés. De même, la présence de résidus de culture est une souche principale pour la perpétuation de l’infection.

Les sols humides, un labour trop profond remontant les débris enfouis à la surface ou encore une pluviométrie élevée sont d’autres facteurs risques à considérer. Les spores sont transportées par la pluie sur de petites distances, entraînant la contamination. Il faudra presque deux mois avant de pouvoir observer les manifestations de cette nouvelle infection.

Suite…

Étiquettes : , , , ,

About the Author

 

Fil journalier d’actualité de la presse agricole

Posted on Avr 17 2021 at 4 h 00 min

Les toutes dernières infos! Pour que les flux de données soient toujours "fraîches". Web Agri [...]

Read More

Communiqué de presse conjoint – réunion des ministres du Commerce de l’UE les 20 et 21 septembre 2020

Posted on Nov 17 2020 at 0 h 14 min

Read More

CHRONIQUE DE PIERRICK BERTHOU.

Posted on Août 17 2020 at 9 h 59 min

L'eau, la pluie, les sécheresses, les inondations … PLIC……..PLOC……..PLIC……..PLOC……..PLIC……PLOC........ PLIC……PLOC Ce texte est une réflexion [...]

Read More