preload

APLI
Actus

La politique agricole européenne CONTRECARRE l’aide au développement

by ApliCom

Posted on juillet 15, 2019 at 15:39

Lait en poudre réengraissé : quand la politique agricole européenne détruit celle de l’aide au développement

Lait en poudre réengraissé : quand la politique agricole européenne détruit celle de l’aide au développement

(Ecofin Hebdo) – La fin des quotas laitiers en 2015 dans l’Union européenne (UE) a ouvert les vannes de la production et conduit à un développement des exportations vers le continent africain. En Afrique de l’Ouest, le lait en poudre réengraissé avec de la matière grasse végétale (huile de palme essentiellement) occupe une part croissante des importations. Cette denrée qui reste pourtant absente de la liste officielle des produits laitiers dans l’UE pose de nombreux risques sur les industries laitières locales. Dans une interview accordée à l’Agence Ecofin, Thierry Kesteloot, responsable du plaidoyer Souveraineté Alimentaire d’Oxfam-Solidarité revient sur les conséquences de ces exportations en Afrique de l’Ouest et sur les mesures pouvant être appliquées pour les contenir.

Agence Ecofin : Avec la levée des quotas laitiers, les exportations européennes de lait en poudre réengraissé avec la matière végétale ont augmenté considérablement. Quel est le poids de l’Afrique de l’Ouest dans les importations ?       

Thierry Kesteloot : La levée des quotas a été actée en 2015 mais elle était déjà préparée depuis 2008. Les exportations de produits laitiers ont doublé passant de 6% à 12% actuellement dans un contexte où la production interne en Europe a fortement augmenté avec une demande qui est restée relativement stable, voire même a baissé légèrement sur ces dernières années.

« Les exportations de produits laitiers ont doublé passant de 6% à 12% actuellement dans un contexte où la production interne en Europe a fortement augmenté avec une demande qui est restée relativement stable, voire même a baissé légèrement sur ces dernières années. » 

Selon la Commission européenne, l’Afrique de l’Ouest est un marché relativement marginal si on voit les exportations totales de lait en poudre écrémé et de lait en poudre entier. Mais ce qui n’est pas repris dans les statistiques de ces exportations, ce sont celles de poudres réengraissées. C’est-à-dire, le mélange du lait écrémé avec des huiles végétales principalement de l’huile de palme.

1 Thierry Kesteloot

« En Europe, on ne trouve pas de lait en poudre tel quel, réengraissé avec de l’huile de palme. » 

 

Il s’agit d’un produit qui est principalement exporté en grande partie. Ce produit est encore meilleur marché et constitue la grande majorité des exportations. Le lait entier, écrémé et ces poudres réengraissées font ¾ des exportations. Et l’Afrique de l’Ouest est une région régulièrement ciblée pour ce produit.

« Le lait entier, écrémé et ces poudres réengraissées font ¾ des exportations. Et l’Afrique de l’Ouest est une région régulièrement ciblée pour ce produit. » 

Source…

Étiquettes : , ,

About the Author