preload

Manif EMB à Bruxelles.

Posted on décembre 14, 2018 at 10:06

Manifestation des agriculteurs à Bruxelles pour une uniformisation des primes en Europe

(Belga) Environ 200 agriculteurs de Lituanie, de Lettonie, de République tchèque et de Pologne ont manifesté jeudi en début d’après-midi, devant le rond-point Schuman à Bruxelles, pour revendiquer un traitement égalitaire des agriculteurs dans l’Union européenne. Autant de producteurs laitiers belges ont manifesté en amont pour faire valoir leur solidarité et demander une uniformisation des primes de la politique agricole commune.

Des manifestants agitaient des drapeaux de différents pays et de l’Union européenne. D’autres arboraient des pancartes clamant, entre autres: « Stop discrimination against our farmers ». « Nous avons une politique d’agriculture commune, mais certains pays souffrent », explique Algis Baravykas, vice-président de la Chambre de l’agriculture de Lituanie. « Ils ne reçoivent pas le même montant de paiements directs, ce qui fait que nous perdons la compétition. Nos citoyens quittent le pays », ajoute-t-il. Les agriculteurs de l’Union européenne peuvent bénéficier d’un soutien, qui prend la forme de paiements directs, afin de leur assurer un filet de sécurité face à la volatilité des prix du marché. Les participants demandent que les paiements directs des agriculteurs de leurs pays atteignent en 2021-2027 au minimum la moyenne payée en Europe. Ils avancent que leurs aides comptent actuellement parmi les plus faibles. Ils revendiquent également une politique agricole forte avec un budget en conséquence. « Aujourd’hui, on est venus soutenir les agriculteurs de Lituanie pour demander une uniformisation des primes de la politique agricole commune », explique Guy Francq, producteur laitier et président du MIG, la branche belge de l’European Milk Board. « Pour le lait, on demande un programme de responsabilité du marché, c’est-à-dire une régulation de la production. (…) Nos jeunes n’arrivent plus à vivre de leur métier. On disparaît les uns après les autres. On a toujours pu transmettre les exploitations de pères et en fils, mais aujourd’hui on a de gros problèmes car la rémunération n’est plus suffisante et la pénibilité est trop forte ». (Belga)

Voir la page web…

Ferme laitière bas carbone

Posted on Mar 24 2019 at 4 h 49 min

Un témoignage d’un éleveur laitier français  Suite...

Read More

Piroplasmose, anaplasmose

Posted on Mar 24 2019 at 4 h 44 min

Maladies sanguines liées aux tiques.   Maladies sanguines transmises par les tiques : Après l’article [...]

Read More

Télépac

Posted on Mar 24 2019 at 4 h 22 min

Ce qu’il faut savoir pour faire sa déclaration Telepac à partir du 1er avril La campagne [...]

Read More