preload

LUTTE CONTRE LA FAIM

Posted on juin 12, 2019 at 04:07

Envisager « toutes les solutions » dont les OGM

Résultat de recherche d'images pour "OGM"

La candidate de l’Union européenne à la présidence de la FAO, la Française Catherine Geslain-Lanéelle, souhaite que « toutes les solutions » soient envisagées pour éradiquer la faim dans le monde, y compris des outils controversés en Europe comme les OGM et les biotechnologies en général.

« Je veux que cette organisation travaille à partir de toutes les solutions qui existent, (…) des solutions et des innovations basées sur la science, au service de l’objectif, c’est-à-dire réduire la faim, l’éradiquer, lutter contre la pauvreté, éliminer la malnutrition, et promouvoir l’ agriculture durable », a déclaré à l’AFP Catherine Geslain-Lanéelle. L’ancienne directrice exécutive de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa), qui brigue la direction de l’Agence des Nations Unies pour l’agriculture et l’alimentation ( FAO), rappelait ainsi sa position, énoncée en avril à Rome, lors de la présentation de sa candidature. « Si je vois qu’il y a un riz OGM enrichi en vitamines, qui pourrait permettre d’apporter des solutions à la malnutrition, eh bien je crois qu’il faut examiner ce produit et cette innovation, au regard de ses éventuels bénéfices, de l’impact sur la santé, sans a priori », dit-elle. « Ces sujets-là, on doit en débattre, on n’attend pas du parti pris, on attend du dialogue, de la discussion, la FAO, c’est le lieu où ça doit se débattre », a ajouté la candidate.Elle réagissait à un article du Guardian paru ce weekend, selon lequel elle avait « promis aux États-Unis » qu’elle ne défendrait pas la position de l’UE, s’agissant des OGM. En Europe, les culture OGM sont sévèrement réglementées depuis 2001 et dans les faits sont interdites dans la plupart des pays, à l’exception de quelques dérogations portant sur le maïs en Espagne, par exemple. « La vision que j’ai d’une organisation comme celle-là, qui est donc une agence des Nations Unies, c’est qu’elle ne peut pas être au service d’un intérêt particulier, français, européen, américain ou chinois », a affirmé Catherine Geslain-Lanéelle. Elle souligne que lors de son intervention à Rome, elle a évoqué les biotechnologies, mais sans les mettre « plus en avant que d’autres solutions », évoquant aussi l’agriculture de précision, l’agriculture de conservation des sols, l’agriculture biologique ou l’agroécologie.

Suite…

Fil d’actualité de la presse agricole

Posted on Juin 19 2019 at 6 h 02 min

Les toutes dernières infos! Pour que les flux de données soient toujours "fraîches". Web Agri [...]

Read More

ALIMENTATION

Posted on Juin 19 2019 at 4 h 49 min

QUAND LA COURSE AUX PRIX BAS STIMULE LA FRAUDE Alors qu’éclate aujourd’hui  le scandale des [...]

Read More

ARTIFICIALISATION DES TERRES AGRICOLES

Posted on Juin 19 2019 at 4 h 48 min

Le Modef tire la sonnette d’alarme ! ... Une augmentation de 10 % des surfaces urbanisées, une [...]

Read More