preload

APLI
Actus

La renouée des oiseaux

by ApliCom

Posted on juin 10, 2019 at 04:48

Cette adventice est présente dans toutes les régions tempérées du monde et dans toutes les cultures, particulièrement dans les cultures de printemps.

Home_big_renou_e_des_oiseaux

Tirant son nom de l’attirance des oiseaux friands de ses graines, cette plante herbacée annuelle dicotylédone appartient à la famille des polygonacées et doit son nom au latin polygonum aviculare.

Cette adventice est présente dans toutes les régions tempérées du monde et dans toutes les cultures, particulièrement dans les cultures de printemps.

Avec une préférence pour les sols humifères sableux et limoneux, la renouée des oiseaux est une plante nitrophile et rudérale qui apprécie les sols riches en azote et se développe sans difficulté sur les sols tassés et piétinés (chemins, jachères, interstices des pavés en ville…).

A l’état de plantule, la renouée des oiseaux possède une tige et des feuilles alternes glabres, simples, lancéolées et dentées. Ses cotylédons sont linéaires et arrondis à leur sommet. Une fois adulte, la plante est réputée polymorphe et mesure 10 à 60 cm, avec de nombreuses tiges grêles souvent étalées au ras du sol. Enchevêtrée et pourvue de nombreux noeuds caulinaires, elle possède des feuilles lancéolées et elliptiques, avec un court pétiole et une longue gaine membraneuse lacérée en son sommet. Ses bourgeons cotylédonaires et axillaires se développent précocement et ses fleurs blanches ou roses, hermaphrodites et sessiles, sont solitaires ou groupées par 2 ou 4 à l’aisselle des feuilles. Ses fruits sont de forme trigonale, d’un brun terne, et mesurent environ 2,5 mm, marqués de fines stries.

Cycle de développement de cette adventice

La renouée des oiseaux germe de janvier à juin avec une germination superficielledans les 5 premiers cm, et nécessitant une luminosité suffisante (photosensibilité positive).

La période de floraison court de mai à novembre et la période de maturation de juillet à novembre. La levée est échelonnée et la quantité de graines par plante est considérée comme faible avec 500 à 1000 graines par pied, bien moins que de nombreuses adventices.

Source…

Étiquettes : ,

About the Author

 

Fil journalier d’actualité de la presse agricole

Posted on Fév 24 2021 at 4 h 00 min

Les toutes dernières infos! Pour que les flux de données soient toujours "fraîches". Web Agri [...]

Read More

Communiqué de presse conjoint – réunion des ministres du Commerce de l’UE les 20 et 21 septembre 2020

Posted on Nov 17 2020 at 0 h 14 min

Read More

CHRONIQUE DE PIERRICK BERTHOU.

Posted on Août 17 2020 at 9 h 59 min

L'eau, la pluie, les sécheresses, les inondations … PLIC……..PLOC……..PLIC……..PLOC……..PLIC……PLOC........ PLIC……PLOC Ce texte est une réflexion [...]

Read More