preload

Grand Sud-Ouest. Déficit hydrologique

Posted on mai 03, 2019 at 04:58

Le Grand Sud-Ouest face au déficit hydrologique

528-eau-AdobeStock_70225314

De nombreux territoires se préparent à faire face aux effets du changement climatique, comme dans le Grand Sud-Ouest. Sous la houlette du préfet, les régions Nouvelle Aquitaine et Occitanie/Pyrénées-Méditerranée unissent leurs efforts pour repérer les sources potentielles de cette eau qui a tendance à se faire rare.

Pascal Mailhos, préfet de bassin, Martin Malvy, président du comité de bassin Adour-Garonne, Alain Rousset, président de la région Nouvelle Aquitaine et Carole Delga, présidente de la région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée, ont récemment réaffirmé l’urgence à engager des mesures concrètes pour répondre à la vulnérabilité du bassin en créant ensemble l’Entente pour l’eau du bassin Adour-Garonne. Ce bassin couvre en grande partie les deux régions suscitées et mord à peine sur l’Auvergne Rhône-Alpes, soit 26 départements et 6 917 communes. Le territoire, d’une superficie de 117 650 km², bordé par un littoral de 630 kilomètres, délimité par les Pyrénées et le Massif central, correspond à la ligne de partage des eaux des bassins de la Méditerranée et de l’océan Atlantique.

 

160 millions d’investissements chaque année jusqu’en 2050 !

Après Rhône-Méditerranée, Seine-Normandie, Rhin-Meuse, Artois-Picardie et Loire-Bretagne, l’Agence de l’eau Adour-Garonne s’est dotée de son plan d’adaptation au changement climatique. Le plan indique que l’adaptation « requiert du courage, la remise en cause de certaines pratiques, le recours accru aux services des écosystèmes naturels mais aussi la création d’infrastructures pour accompagner les effets du changement climatique sur l’hydrologie ou pour limiter les risques naturels, le renoncement à certains usages dans les territoires particulièrement vulnérables, la fédération des énergies et des moyens pour apporter une réponse à la hauteur des enjeux que constitue la ressource en eau », peut-on lire dans le plan. Sur le plan financier, une première évaluation fixe à 160 M€ par an d’ici 2050 l’investissement nécessaire pour relever le défi. Ce qui représente une hausse de 25 % par an des investissements aujourd’hui réalisés.

L’accès à l’eau sera le principal facteur limitant du développement des territoires urbains, littoraux et ruraux

Sécheresse anxiogène

Sur ce vaste bassin, le déficit hydrologique actuel est estimé entre 200 et 250 millions de mètres cubes par an. Les récentes études, calculées sur la base d’une prévision de réchauffement de 2 degrés, indiquent que ce déficit pourrait se situer à l’horizon 2050 entre 1 milliard et 1.2 milliards de mètres cubes alors que la population aura progressé de 1,5 million d’habitants. Une situation qui aura des conséquences importantes, aussi bien sur la vie de nos concitoyens que sur les milieux aquatiques et les activités humaines et économiques. De fait, l’accès à l’eau sera le principal facteur limitant du développement des territoires urbains, littoraux et ruraux. D’ores et déjà, les agriculteurs alertent sur cette sécheresse anxiogène. Les pluies se sont faites rares à l’automne 2018, plus particulièrement sur l’Aveyron, le Lot et le sud-Lozère.

 

Lire aussi : Les villes cherchent des solutions contre les vagues de chaleur

La pluie ne tombe plus

Les journalistes du site Wikiagri.fr récoltent au quotidien ce que vivent les agriculteurs des régions concernées. Véronique et Jean-Pierre Foulquier possèdent une exploitation céréalière de 140 hectares de blé dur, de pois et de tournesols sur une zone de coteaux non irrigable. « Vous voyez autour de vous, ça devrait être vert partout et finalement on a l’impression que tout a été désherbé. Parmi les arbres en contrebas, ceux qui sont fragilisés depuis plusieurs années vont mourir, c’est certain ! »

Suite…

Bien être animal

Posted on Juil 19 2019 at 4 h 49 min

En lait, le bien-être animal bientôt évalué À partir du 1er janvier 2020, une évaluation [...]

Read More

Très mauvais signe sur le volonté du gouvernement en matière de décentralisation

Posted on Juil 19 2019 at 4 h 47 min

2nd pilier : Matignon veut redonner la gestion des aides surfaciques à l’Etat Lors de [...]

Read More

Le potager !

Posted on Juil 19 2019 at 4 h 27 min

Tout savoir sur les besoins en eau du potager  Olivier explique comment se rendre [...]

Read More