preload

APLI
Actus

Energies et environnement

by ApliCom

Posted on avril 09, 2019 at 04:21

Alimentation, climat, les lycéens s’interrogent

Le syndicat mixte du Grand Bassin de l'Oust (56) organisait une journée d'échange, vendredi dernier, lors de la journée mondiale de l'eau, en présence de lycéens d'établissements généraux et agricoles, de professeurs et de Joël Labbé, sénateur du Morbihan.

Changement climatique, baisse de la biodiversité, qualité de l’alimentation, les jeunes s’inquiètent. Leurs professeurs en parlent. Des lycéens de Ploërmel échangent avec Joël Labbé*, sénateur.

La jeune norvégienne Greta Thunberg fait des émules. De nombreux lycéens sont descendus dans la rue, lors de la marche pour le climat, pour interpeler les responsables politiques et les adultes. Ils bousculent les habitudes. « Nous avons eu un temps d’échange à leur demande, suite à la manifestation », indique un professeur de Sciences et vie de la terre, d’un lycée général de Ploërmel. « Ces échanges ont débouché sur des objectifs concrets : mettre en place des actions environnementales au niveau du lycée et de la commune ». Les conclusions de ces travaux n’ont pas encore été rendues « mais ils ont d’ores et déjà demandé une audience au maire ». Bien décidés à agir. La prise de conscience ne date pas d’il y a quinze jours, assure Ronan Petton, directeur du lycée La Mennais (Ploërmel). « Ils réfléchissent à leur environnement, se responsabilisent. Parfois, il y débat : nous avons demandé à nos élèves s’ils souhaitaient que le lycée instaure un repas végétarien une fois par semaine. L’écrasante majorité a répondu favorablement. Quelques-uns n’en voulaient pas. C’étaient majoritairement des enfants d’agriculteurs… »

Pour Laurent Bouëdec, directeur du collège du Sacré Cœur, les parents sont souvent à l’origine des demandes d’une alimentation bio, produite localement. « C’est bien mais les parents qui font partie des commissions cantines ne sont pas forcément représentatifs de l’ensemble de la population. Nous devons tenir compte des prix de revient ». Alain Guillotel, vice-président du syndicat du Grand bassin de l’Oust (56), et éleveur de lapins, prévient : « Il faut faire attention aux dérives. C’est bien de pouvoir en parler avec les élèves, qu’ils puissent rencontrer des scientifiques dans le cadre scolaire pour ramener les vérités sur l’agriculture et l’élevage. Sur les réseaux sociaux, ils entendent tout et n’importe quoi ».

Libre échange

Des élèves des lycées La Mennais (général) et La Touche (agricole) ont fait part de leurs préoccupations et de leurs critiques à Joël Labbé. « Le gouvernement nous recommande de manger local ou, au moins, français. Pourquoi alors signer des contrats de libre-échange avec le Canada ou le Mercosur ? ». Le sénateur écologiste rural, comme il se définit, en opposition aux écolos bobos des centres- villes, acquiesce et explique que la viande de bonne qualité française sert de monnaie d’échange pour vendre des voitures européennes. « Pourquoi les produits locaux sont plus chers que les produits importés ? », questionnent les lycéens.

Suite….

 

Étiquettes : , , , ,

About the Author

 

Fil journalier d’actualité de la presse agricole

Posted on Avr 17 2021 at 4 h 00 min

Les toutes dernières infos! Pour que les flux de données soient toujours "fraîches". Web Agri [...]

Read More

Communiqué de presse conjoint – réunion des ministres du Commerce de l’UE les 20 et 21 septembre 2020

Posted on Nov 17 2020 at 0 h 14 min

Read More

CHRONIQUE DE PIERRICK BERTHOU.

Posted on Août 17 2020 at 9 h 59 min

L'eau, la pluie, les sécheresses, les inondations … PLIC……..PLOC……..PLIC……..PLOC……..PLIC……PLOC........ PLIC……PLOC Ce texte est une réflexion [...]

Read More