preload

APLI
Actus

Conservation des sols

by ApliCom

Posted on décembre 10, 2018 at 04:03

SOLS VIVANTS. Avancer en groupe vers l’agriculture de conservation des sols

Sol sous un couvert biomax

Depuis janvier 2018, l’ONG The forest trust (TFT) a lancé “l’initiative Sols vivants” dans les Hauts-de-France pour accompagner les agriculteurs vers des pratiques régénératrices dans leurs systèmes céréaliers et industriels. Au programme : échange entre agriculteurs, partage et acquisition de références techniques sur les techniques de protection des sols, en particulier sur l’agriculture de conservation des sols. Guillaume Bruniaux et Éric Proot nous expliquent leurs expériences.

tockage de carbone dans les sols, régénération de la biodiversité, réduction des intrants… : l’agriculture de conservation des sols (ACS), qui réunit aujourd’hui 4 % des agriculteurs français, présente de multiples avantages. Cependant, se lancer dans cette technique « implique de revisiter le système global de son exploitation avec les trois principes fondamentaux (couverture permanente des sols, absence de travail du sol et allongement des rotations) comme fil conducteur », selon l’Apad (Association pour la promotion de l’agriculture durable). Il faut alors « accepter de changer ses pratiques, se former, expérimenter, changer ses repères, devenir le pilote de son sol ». « Accompagner les agriculteurs dans cette transition » : telle est la mission que s’est donné l’ONG The forest trust (TFT) avec le lancement de “l’initiative Sols vivants“, explique Milena Till, manager chez TFT. « Depuis janvier 2018 avec l’aide de l’Apad et d’Icosystème, un projet pilote a démarré dans les Hauts-de-France et est ouvert à tous les agriculteurs volontaires ». Cette initiative pourrait rapidement se développer dans d’autres régions françaises.

« TFT cherche aussi à rémunérer les agriculteurs pour leurs bonnes pratiques. En lien avec Agro-Transfert et Airbus, TFT travaille pour développer une méthodologie de quantification du carbone stocké dans les sols », explique Milena Till. Le fonds carbone sera alimenté « par des entreprises qui cherchent à compenser leurs émissions de carbone ». Nestlé, Leclerc et les Jeunes agriculteurs sont déjà partenaires de l’initiative en finançant l’accompagnement sur le terrain.
>>> À ce sujet : Et si les agriculteurs étaient rémunérés pour les services rendus à la société ?

Tours de plaine, échanges et acquisition de références techniques

Voir la suite…

Étiquettes : , ,

About the Author

 

Fil journalier d’actualité de la presse agricole

Posted on Avr 17 2021 at 4 h 00 min

Les toutes dernières infos! Pour que les flux de données soient toujours "fraîches". Web Agri [...]

Read More

Communiqué de presse conjoint – réunion des ministres du Commerce de l’UE les 20 et 21 septembre 2020

Posted on Nov 17 2020 at 0 h 14 min

Read More

CHRONIQUE DE PIERRICK BERTHOU.

Posted on Août 17 2020 at 9 h 59 min

L'eau, la pluie, les sécheresses, les inondations … PLIC……..PLOC……..PLIC……..PLOC……..PLIC……PLOC........ PLIC……PLOC Ce texte est une réflexion [...]

Read More