preload

Les producteurs de lait européens font preuve de solidarité et parlent d’une seule voix :

Posted on November 24, 2018 at 04:33 AM

« Nous réclamons une politique laitière responsable et une structure efficace pour la politique agricole commune de l’UE. »

(Zell am Harmersbach/Bruxelles, le 22 novembre 2018) A l’occasion de leur assemblée générale en Allemagne, les 20 associations de producteurs de lait membres de l’European Milk Board (EMB) ont réitéré leur revendication d’un marché du lait sain. Un instrument de gestion de crise efficace dans la réforme de la politique agricole commune (PAC), des prix couvrant les coûts et un revenu décent pour les producteurs sont les éléments centraux d’un marché du lait durable et sont indispensables pour assurer le renouvellement générationnel.

Lors de leur assemblée générale, les 20 et 21 novembre 2018 en Forêt-Noire, dans le sud de l’Allemagne, les organisations nationales membres de l’EMB ont débattu de la situation actuelle et de la stratégie pour l’avenir de l’association faîtière européenne des producteurs de lait. La réunion était placée sous le signe de la solidarité, afin de dégager une solution européenne pour le secteur laitier.

Commentaires de producteurs de lait de l’EMB présents à l’assemblée

Stefan Lehmann (48 ans, Allemagne)

Je suis heureux que nous ayons pu accueillir l’assemblée des producteurs de lait européens en Forêt-Noire. J’ai apprécié de voir que les propositions de l’EMB font leur chemin et mettent les responsables politiques européens devant leurs responsabilités de prendre des mesures pour garantir une production laitière durable.

 

Jonas Vilionis (71 ans, Lituanie)

La réunion d’aujourd’hui a montré que, si les intérêts des pays peuvent différer, les problèmes sont les mêmes. Il est donc d’autant plus important de trouver des solutions communes.

 

Adrien Lefèvre (28 ans, France)

Je suis heureux de faire partie de la solidarité transfrontalière entre les membres de l’EMB. Une amitié s’est créée avec des éleveurs de toutes nationalités pour un but commun,  une juste rémunération de notre travail.

 

Werner Locher (64 ans, Suisse)
Pour moi, la discussion d’aujourd’hui a clairement montré la volonté de notre assemblée de continuer à travailler de manière solidaire dans un même but, malgré la grande disparité des conditions dans les différents pays.

 

Un socle sain pour le marché du lait européen

Tous se sont accordés à dire que le marché du lait européen avait besoin d’instruments efficaces, qui soient à la hauteur des crises récurrentes du marché, des situations d’urgence climatique et de contraintes variées. La portée de la politique agricole commune doit être étendue de manière à éviter les crises futures et à permettre un ajustement des volumes produits en fonction des aléas du marché. « La renonciation volontaire aux livraisons en temps de crise, un élément central du Programme de responsabilisation face au marché de l’EMB, doit être ancré dans la PAC en tant qu’instrument permanent », explique M. Schöpges, le président de l’EMB. « Nous devons enfin briser le cycle des crises du marché du lait et jeter les fondations d’un marché sain. » Pour lui, il est plus que jamais important d’obtenir des prix couvrant les coûts et une juste rémunération du travail quotidien dans les exploitations ; la stabilité économique est aussi une condition nécessaire pour dégager des perspectives pour les jeunes agriculteurs.

Les producteurs de lait européens veulent intensifier la pression sur la politique européenne

Stefan Mann, le président de l’organisation allemande BDM (Bundesverband deutscher Milchviehhalter), entend mettre les responsables politiques nationaux et européens devant leurs responsabilités. « Je veux encourager les responsables politiques à prendre les bonnes décisions pour éviter les pertes de création de valeur dans l’espace rural. » Pour M. Mann, celles-ci, comme le prix trop bas du lait, pèsent en fin de compte sur l’ensemble de la société.

L’European Milk Board entend poursuivre le dialogue à tous les niveaux avec les responsables de la politique laitière. Les associations nationales se sont également prononcées en faveur de mesures claires à l’encontre des responsables politiques. M. Schöpges résume ainsi les décisions de l’assemblée générale : « Nos collègues européens nous ont clairement signifié que, si les responsables politiques entendent nous mener à la prochaine crise en toute connaissance de cause, il nous faudrait intensifier la pression sur Bruxelles et nous faire entendre au moyen d’actions spectaculaires. »

Contacts :

Erwin Schöpges – Président de l’EMB (FR, DE, NL) : +32 (0)497 904 547
Stefan Mann – Président du BDM (DE) :  +49 (0)160 3524702
Regina Reiterer – Contact presse de l’EMB (FR, EN, DE) : +32 (0)2 808 1934

ENGLEFONTAINE. FaireFrance 9 décembre 2018

Posted on Dec 14 2018 at 10 h 34 min

Read More

Manif EMB à Bruxelles.

Posted on Dec 14 2018 at 10 h 06 min

Manifestation des agriculteurs à Bruxelles pour une uniformisation des primes en Europe ... ... (Belga) [...]

Read More

Fil d’actualité de la presse agricole

Posted on Dec 14 2018 at 7 h 01 min

Les toutes dernières infos! Pour que les flux de données soient toujours "fraîches". Web Agri [...]

Read More