preload

APLI
Actus

Climalait

by ApliCom

Posted on février 27, 2019 at 04:50

En pays de Caux, le réchauffement climatique aura des effets bénéfiques

En pays de Caux, le réchauffement climatique aura des effets bénéfiques

Avec le réchauffement climatique, la quantité de fourrage produite aura tendance à augmenter dans le pays de Caux, au point de revoir le système de production pour pouvoir en profiter pleinement, selon Climalait.

Dans le pays de Caux en Normandie, le réchauffement climatique aura plutôt des effets positifs du fait de la hausse des rendements fourragers, en lien avec la hausse du CO2dans l’atmosphère. Telle est l’une des conclusions du programme Climalait(1), initié par la Cniel et qui a évalué les impacts du changement climatique dans plusieurs régions laitières. Dans le pays de Caux, une exploitation type a été définie, en accord avec les participants du programme, majoritairement des éleveurs : 100 ha de SAU dont 33 ha de prairies et 27 ha de maïs ensilage dont 15 avec un RGI ou un méteil en dérobée avant le maïs. Le troupeau est constitué de 70 Prim’Holstein (8 000 kg de lait/an), avec un taux de renouvellement de 40 % et des vêlages étalés à 30 mois. Par conséquent, 28 génisses sont élevées chaque année.

La ration des vaches laitières est composée d’ensilage de maïs à hauteur de 50 à 75 % selon la saison et d’herbe pâturée et/ou ensilée. Les génisses sont au pâturage dès le printemps, avec un complément de foin et d’ensilage de maïs en été ; elles sont nourries de foin et d’ensilage de maïs en hiver. Le silo de maïs n’est jamais fermé. Le chargement corrigé s’élève à 2,08 UGB/ha SFP.

DÉGAGER DE LA PLACE POUR DES CULTURES DE VENTES OU AUGMENTER LA PRODUCTION DE LAIT ?

Suite…

 

Étiquettes : , , ,

About the Author