preload

2018, Année charnière pour le lait

Posted on avril 26, 2018 at 07:14

Le 26 mai 2018

 

L’Apli désigne 2018 comme une année charnière du lait

2009 : l’Apli organise la grève de lait et les impressionnants épandages de lait du Mont St Michel. L’objectif : alerter l’opinion publique sur les catastrophiques conséquences de la chute du prix du lait pour les producteurs en plein désarrois.
9 ans plus tard, l’engagement de l’association est plus que jamais d’actualité. 2018 se confirme même comme une année charnière pour les producteurs de lait. 

Un engagement qui dépasse les frontières et mobilise des milliers de producteurs européens.

L’Apli fait partie d’un réseau qui dépasse les frontières françaises : l’European Milk Board. A enjeux européen, dimension internationale : pour sauver les producteurs de lait, c’est d’une véritable régulation du marché du lait dont il est question. Le 17 avril 2018, Erwin Schöpges, le nouveau président de l’EMB a été élu, poursuivant avec détermination le travail engagé par Romuald Schabert auprès des instances européennes depuis 12 ans. L’Apli n’a pas caché son émotion lors des remerciements témoignés à Mr Schabert, marquant la cohésion et l’intelligence caractérisant le combat développé, loin des syndicats majoritaires.

Les revendications sont réfléchies et efficaces : une régulation européenne des volumes de lait produits permettra la mise en place d’un prix/tonne rémunérateur pour les éleveurs. L’Apli, l’EMB et les quelques 100 000 producteurs qui les soutiennent à travers toute l’Europe se mobilisent ainsi pour une production laitière équitable, solidaire, mais aussi durable. La politique européenne libérale éprouve quant à elle de plus en plus de difficultés à remplir ces critères.

2018 sera-t-elle l’année des producteurs ou celle des productions ?

Les 10 dernières années ont fermement maintenu la tête des éleveurs sous l’eau avec un prix de la tonne de lait d’environ 340 euros. Le nombre de producteurs a poursuivi sa chute libre en parallèle du développement de mégastructures industrielles. Malheureusement ces dernières ne permettent pas l’avenir équitable et durable que prônent les éleveurs.

En France, l’Apli porte aujourd’hui un message optimiste tout en gardant un œil averti sur les décisions des responsables politiques. Espoir suscité par le discours d’Emmanuel Macron lors du lancement des Etats généraux de l’Agriculture puis par les rencontres avec ses conseillers à Matignon. Les calculs des coûts de production intégrant les charges et le salaire des producteurs ont, enfin, attiré l’attention des représentants politiques. Une loi est en cours de rédaction. Les prendra-t-elle réellement en compte ? Ou restera-t-elle figée dans un système signant la fin des activités de ceux qui refuseront de devenir des copies déprimées de la ferme des 1000 vaches ?

L’Apli est optimiste mais ne faiblit pas. 2018 sera peut-être l’année de décisions irrationnelles face auxquelles ceux qui approvisionnent le pays n’auront d’autres choix que de se mobiliser plus fort. Mais elle sera peut-être le point de départ de la mise en œuvre constructive de solutions politiques salvatrices après 10 longues années de revendications et de souffrances du secteur.

Attachée à ce communiqué : la lettre de remerciement de L’Apli et de ses adhérents à Romuald Schabert (EMB).

Communiqué du 26 mai 2018 (pdf)
Lettre de remerciements à Romuald Schabert (pdf)

Contact :
Service Presse
aplicommunication@gmail.com
www.apli-nationale.org
Facebook : Apli Nationale
Twitter : @apli_nationale

Erwin Schöpges, l’homme qui ne renonce jamais

Posted on Mar 18 2019 at 8 h 14 min

Read More

La mini-BD sur la crise du lait est désormais en ligne

Posted on Mar 06 2019 at 14 h 50 min



Read More

Visite de la ministre française chargée d’affaires européennes chez Boris Gondouin

Posted on Fév 22 2019 at 19 h 58 min

Nathalie Loiseau Ministre chargée des Affaires Européennes et Émilie Cariou - Députée de la Meuse [...]

Read More